Histoire réduite des voitures à moteur pour enfants, les « JUNIOR ». vol.1

 

Déconfinement, évadons nous en auto à moteur « Junior « …

Après ce long silence je vous dois bien ces nombreuses photos qui accompagnent aujourd’hui une histoire réduite des voitures à moteurs pour enfants.

En effet, celles-ci, en plus des vap Euréka, m’ont toujours passionnées.

Histoire réduite car elle ne concerne que des autos que je connais particulièrement, pour les avoir vues, étudiées, essayées, utilisées, pour les avoir possédées, ou pour les posséder encore aujourd’hui.

Et pourtant, vu la taille de cette saga,  je suis obligé de la publier en 3 volumes, dont voici le premier….

You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue »

Dans ces images, qui m’appartiennent pour la plupart, vous en reconnaitrez peut-être quelques-unes,  mais les autres…

Honneur aux anciennes, avec une des premières voitures à moteur pour enfant, la plus célèbre, la plus connue, la Bugatti Baby type 52 à moteur électrique vendue à partir de 1927. Un jouet mythique qui a connu des jeunes pilotes aux patronymes, pour beaucoup d’entre eux, devenus célèbres.

Vous trouvez ci-dessous les photos de l’un des documents d’origine:

 

 

 

 

 

 

 

Après Bugatti vous devinez que, bien que ces modèles n’aient jamais été construits en série, je doive citer les Euréka motorisés, deux à moteur électrique, et un autre à moteur thermique.

Des joyaux dont, d’après ce que m’a expliqué M. Grandvoinnet (au volant d’un modèle à moteur ci-dessous), le coût de la construction était trop élevé pour espérer des ventes rentables.

 

 

Après Euréka je dois évoquer les réalisations personnelles de mes amis et complices, Michel Tisserand et Jean Cuche pour leurs magnifiques Mathis, à moteur électrique.

La plus ancienne, la Mathissette, Jean l’a réalisée entièrement pour obtenir cette superbe réussite qui fait le bonheur de sa petite fille. Bravo ! Bravo !

 

 

 

La plus récente, la PM (avec Victor au volant), Michel l’a construite entièrement, à l’échelle, toute en métal, avec ses grosses mains de professeur de Chaudronnerie.

Chapeau au Maître !  C’est sublime !


 

 

Voyons ensuite ces Calox qui,  dés 1954,  étaient équipées d’un petit moteur 2t. de 24cc. pour propulser les 2 versions, « Course » ou « Gazelle », à environ 25 km/h.

 

Et, en 1957,  les Carniel, de ces frères Stéphanois bien connus pour leurs « Automobiles pour enfants Jeudi » et les fameux Critériums du jeune champion.

Si, dés le début de l’activité, les carrosseries étaient construites en tôle façonnée manuellement, elles furent rapidement réalisées en polyester, motorisées par des Lavalette ou par des VAP 49cc.

Vous pourrez désormais admirer ces 4 bolides et leur remorque au Musée de l’A.C.O., circuit des 24h du Mans.

 

 

 

Sans oublier  la fabuleuse Mercedes 190 SL à l’échelle 1/2, commandée spécialement à Carniel par Mercedes pour l’exposition du Salon de l’automobile de Paris en 1959.  Je connais bien le propriétaire actuel  de cet unique exemplaire, je devrais avoir prochainement le plaisir de vous proposer un « Gros Plan » de ce jouet mythique, après sa restauration complète.

 

Histoire réduite car, pour connaître une autre histoire, différente mais plus complète, de ces jouets exceptionnels, vous devriez commander le magnifique ouvrage de notre ami Guy Chappaz « Merveilleuses automobiles à essences pour enfants », constructeur des voiturettes C.G., à cette adresse : M. Guy Chappaz, 700 chemin des Pinets. 26 600 CROZES HERMITAGE  Téléphone : 04 75 07 25     Portable : 06 11 81 07 66.

 

Ici, bientôt la suite de cette Histoire « réduite » dans le volume 2, Avec encore des photos inédites.

 

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

 

4 réflexions au sujet de “Histoire réduite des voitures à moteur pour enfants, les « JUNIOR ». vol.1”

  1. Merci Gilles, pour t’être démasqué. En relevant les stats du site je me demandais qui pouvait bien être ce visiteur ? Maintenant je sais !
    Conseil d’ami: Fais bien attention aux autres volumes, il se pourrait que l’un d’eux te soit en partie consacré.

    Répondre
    • De rien Paul, d’autant que je dois vous préciser très humblement qu’à mon âge et dans ma retraite cette passion reste l’un des éléments « moteur » de ma raison de vivre. Bien cordialement. Dominique

      Répondre

Répondre à Dominique B. Annuler la réponse.