Vacances, grands départs, décapotables, RN7, Peugeot, Renault, Simca, Alfa-Roméo, Triumph, Mercedes, Fiat, Chevrolet, Cadillac, etc….

Pour les plus anciens, rappelez-vous, la RN7, les grands départs, sans autoroute d’où les fameux bouchons, une autre époque !

Quels modèles pouvaient ont croiser sur la fameuse Nationale 7 ?

Retour en arrière et coup d’oeil.

Lire la suite …Vacances, grands départs, décapotables, RN7, Peugeot, Renault, Simca, Alfa-Roméo, Triumph, Mercedes, Fiat, Chevrolet, Cadillac, etc….

Un bon plan ! La TRIUMPH TR4 A de Devillaine Frères (DF).

Ma TRIUMPH !
Celle que je classe dans les cabriolets de ma jeunesse, celle des sixties, avec pour compagnes l’Alfa-Roméo Giulietta et la Mercedes 190 SL de chez Pierre GUI, et la Peugeot 404 DF, Devillaine Frères, « DF » comme l’arbore fièrement ce modèle sur son aile avant gauche.
Que dire de cette réalisation sinon qu’elle est tout à fait réussie. Relativement simple, je ne connais pas de variante « Luxe » à pédalier à chaîne, mais malgré tout assez complète avec pare-brise, pare-chocs av et ar, phares électriques, avertisseur à poire mal placé dans l’habitacle près du genou droit, belles roues imitant les rayons et aussi ce faux couvre-capote peu courant sur les voitures à pédales.
Cette superbe et longue auto de 1,40 m, aux équilibres parfaitement respectés, ressemble bien à sa grande soeur !
Mon prochain billet sur ma D.B. LE MANS à moteur, 1959.