ORLEANS, la bourse… Le Succès ! ! !

A Orléans, LA PLUS GRANDE BOURSE DE JOUETS D’EUROPE
Malgré le changement d’adresse indépendant de la bonne volonté des organisateurs le succès incontestable était bien au rendez-vous.

Hier, comme d’habitude, bien avant l’ouverture, la foule se pressait déjà devant l’entrée.

You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue »

Le nombre d’exposants venus des quatre coins de l’Europe, encore plus important cette année, permettait d’offrir un panel impressionnant de jouets tout aussi anciens qu’héteroclites.
N’oublions pas cet adjectif, « anciens » car, à la lecture de la simple appellation « bourse de jouets », certains pourraient penser qu’ils vont croiser au hasard des allées un bon nombre de parents trainant derrière eux des ribambelles de bambins déchainés mais NON, aucun « équipage » de la sorte !

La fidèle assistance reste homogène tant au titre des exposants qu’au titre des visiteurs, la moyenne d’âge se situant toujours entre 40 et 80 ans, pour une bourse aux jouets c’est normal !
Des passionnés, sans problème malgré l’affluence, sans aucun mouvement de foule, en constatant toujours une réelle paisibilité dans les échanges, l’atmosphère restant saine et sereine.

Sans aucune intention de ma part d’ouvrir un débat philosophique mais, ceux qui commencent à prendre de l’âge me comprendront aisément, nous n’avons plus de temps à perdre et cet événement reste un des moments incontournables dans la vie d’un collectionneur, QUE DU BONHEUR !
Et en le partageant avec des amis la température de celui-ci n’a d’égale que la chaleur des feux de l’amour… (pouf ! pouf !), et encore ? ? ?.

Si j’ai pu observer, en majorité, des miniatures automobiles, avions, bateaux et trains, cette année les voitures à pédales étaient au rendez-vous.
Rien de bien extraordinaire mais que des modèles intéressants pour leur bon jus d’origine de plus en plus recherché !

Sans oublier mes amis de l’ACO, bien présents avec deux belles voiturettes à moteur, une Ford GT40 et une Ferrari 330P Mortarini.

Et pour mon grand plaisir j’y ai retrouvé Jean-Pascal, un autre ami, et là, SURPRISE ! Il a changé d’échelle, il a troqué sa Bugatti 1/1 contre une Euréka à pédales, mais pas n’importe laquelle, un modèle particulier, un sabot fermé sur châssis de BB00 ? Un peu moins rapide certes mais tout aussi authentique.

En bref, une superbe bourse qui ne démérite pas de son appellation « LA PLUS GRANDE D’EUROPE ! »

Encore merci à Eric et a tout son staff, ils font briller la région Orléanaise dans le milieu du jouet ancien et dans celui de l’automobile, longue vie au MiniAuto45 GTO !

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

1 réflexion au sujet de “ORLEANS, la bourse… Le Succès ! ! !”

  1. Merci Dominique, un très bon moment de partage après une année mouvementée avec la recherche d’une nouvelle salle, et une forte promotion pour le faire savoir…
    On remet ça le 24 janvier 2021,
    Amitiés,
    Eric Mortier
    Organisateur de la bourse de jouets d’Orléans
    http://www.miniauto45.com

    Répondre

Laisser un commentaire