L’oeuf de Pâques ou l’oeuf qui roule ?

Une cloche sonne, sonne…!
Veuillez m’excuser mais ma culture et mon âge m’incitent à fêter Pâques.
J’entends parler des vacances de Printemps… Non, pour ma part je suis resté aux vacances de Pâques, et pour Pâques quoi de mieux qu’un oeuf ? Ou des oeufs ?

Mon esprit, peut-être étriqué, me rappelle un oeuf qui peut avoir un rapport direct avec notre Univers: «das rollend ei», que l’on peut difficilement traduire par « L’oeuf qui roule », de BMW, l’Isetta.
Un seul constructeur Français à osé en produire une voiture à pédales: Devillaine, ou Etablissements Devillaine Frères.

Ne connaissant pas de plus bel exemple dans son état d’origine que celui qui appartient à mon ami Dominique (encore un, Merci Dom !) ce sont ses photos qui nous accompagnent aujourd’hui.

Mais, mais, mais… Comme j’ai déjà commenté ce superbe jouet à pédales je préfère pour une fois développer mon texte sur le sujet à moteur, toujours pour la même raison, une marque profonde laissée dans mon jeune cerveau de l’époque.

Une des relations de mon père, un gros personnage (à tous les sens du terme) , avait fondé dans notre chef-lieu de département, « le Club des 100 », des 100 kg bien évidemment, et son véhicule de prédilection était à l’époque une Isetta BMW.
Quand il emmenait son meilleur copain, René, membre du club et au moins aussi lourd que lui, je ne pouvais que m’amuser en les observant tenter de s’insérer ou de s’extraire au mieux de leur « pot de yaourt », ils ont ainsi, grâce à ce petit véhicule, gravé ma mémoire.

Emmené par mon père chez un concessionnaire de la marque, J’ai eu la chance d’assister tout jeune à une conversation à laquelle participait un personnage important, M. Renzo Rivolta lui-même, propriétaire de la marque Iso et concepteur de l’Isetta, et plus tard j’ai pu conduire ses autos, la petite tout comme la grande, ISO RIVOLTA IR 300, celle de mon père, hélas je n’ai approché la fulgurante ISO GRIFO 7 Litri, qu’une seule fois, dans un salon spécialisé.

Bref, revenons à notre Oeuf de Pâques.
L’Isetta, littéralement « La petite ISO » est donc créée en 1952 à la demande de M. Renzo Rivolta, alors fabriquant des réfrigérateurs Isothermos et des ISO-scooters.
Le cahier des charges est simple: Construire un petit véhicule, capable de transporter 2 adultes, 1 enfant et quelques bagages en toute sécurité.
A sa sortie, il est équipé d’un petit moteur deux-temps de 198 cm3. Sa forme ovoïde, sa taille, et sa porte frontale sont très remarqués au Salon de Turin en 1953.

Mais peu appréciée par les Italiens qui préfèrent toujours rouler en 2 roues et cheveux aux vents, la licence de construction de la petite auto est proposée à l’étranger en 1954.

La marque allemande BMW, alors en perdition, tente l’expérience en utilisant sur son « oeuf » un de ses bons moteurs de motos, le 245 cm3 4 temps dérivé de la R27. Elle sortira l’année suivante une évolution, le modèle Isetta 300 au moteur plus puissant et ensuite en 1956 la BMW 600, pure création des ingénieurs BMW. Avec sa porte latérale et son fameux moteur bi-cylindre flat-twin de 582 cm3 elle est capable d’emmener 4 personnes à plus de 100 km/h.Pour une grosse omelette !

En 1955 la Société Française Velam s’intéresse à l’Isetta en conservant le moteur deux-temps utilisé déjà par les italiens, le bruyant Puch 236 cm3 d’origine autrichienne.

En 1956 les Anglais bien sur, amateurs de microcars, ne manquent pas l’occasion mais eux, habitués aux tricycles, vont supprimer une roue pour une raison fiscale.

Au Brésil, c’est M. Americo Emilio Romi qui produit l’Isetta sous le nom de Iso-Romi.

D’après des sources diverses et variées ont doit pouvoir avancer, quand même, les chiffres approximatifs de :
ISO Italie 1953/1956 : 1000
BMW Allemagne 1954/1962 : 135000
Velam France 1955/1957 : 7000
ISO Romi Brésil 1955/1959 : 3000
BMW UK (GB) 1957/1962 : 30000

Soit un total d’environ : 176000 unités produites en 9 ans, JOLIE COUVÉE !

Au mois de janvier de cette année 2018, au Salon de Genève, la société Suisse Micor Mobility Systems a présenté une nouvelle petite Isetta, électrique cette fois, la MICROLINO, que nous croiserons peut-être bientôt sur nos routes ?

JOYEUSES PÂQUES ! ! ! Et beaucoup d’oeufs !

Regardez cette vidéo, un amusant dessin animé publicitaire pour l’Isetta BMW.

BMW Isetta Publicité Années 50 from Aux Châteaux du Sud-Ouest on Vimeo.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :