Une EURÉKA… Non répertoriée ?

You can choose your language by clicking in the right column. « What is your language ? »

Une petite Euréka que l’on ne trouve pas dans le livre de M. Grandvoinnet ? Que je n’ai pas remarqué dans mes catalogues ? Mais que l’on relève malgré tout, de temps en temps, en annonce…

Alors, je me hasarde à émettre cette proposition :
Vous remarquerez que sa caisse, bien connue des amateurs de la marque, est celle d’une Baby 35, code EK17, avec sa dizaine de faux volets d’aération disposés en oblique et son faux coffre plat et incliné (contrairement à la Réclame 35 au faux coffre arrondi), alors que son avant (son « museau ») est bien celui d’une Baby 48, code EK 23.

J’ai pu observer sur des clichés de l’usine pris avant la guerre, des stocks importants de Baby35. Maintenant j’arrive à cette supposition :
Au redémarrage de l’usine, après la guerre de 39/45, la distribution des matières premières étant soumise aux « Billets matière » on peut penser que les dirigeants d’Euréka aient décidé d’utiliser leur stock de Baby 35 (on constate une démarche similaire avec certains fusils et pistolets à flèches, cibles en carton etc.) en leur greffant un avant de la petite nouvelle, Baby48, pour créer finalement un autre modèle réclame, non inscrit au catalogue, et vendu à bas prix aux grands magasins de l’époque.

Je ne possède aucun document qui puisse confirmer mes propos, mais j’ose y croire sérieusement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :