Après Halloween, NOËL, encore un fantôme d’Euréka, modèle Course ?

La période de Noël est propice aux doux rêves.


Quand j’étais enfant je rêvais aussi à Noël et, avant la date fatidique, j’adorais « monter au grenier » ou j’allais de temps en temps réveiller quelques vieux jouets sommeillant au fond d’un ancien coffre en bois, c’était une véritable Aventure !
j’ai toujours aimé ce moment festif et un peu mystérieux, qui rassemble les familles autour de certaines valeurs. Même à cet instant, personnellement douloureux car je pense à ma mère qui nous quitte lentement, je suis resté un « vieux » gamin qui rêve .
Halloween est passée avec son lot de fantômes, mais aussi de mansardes et d’araignées.

Et là, comme l’année dernière à peu près à la même époque, le spectre d’une autre Euréka Grand-Prix à soudain fait son apparition.
You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue »

Effectivement, j’ai cru la deviner dans un demi-sommeil, revenant d’un autre temps, enveloppée d’un linceul de toiles d’araignées, couverte d’une épaisse couche de poussière, sortant de ces vieux combles.

Dans cette étrange lueur j’ai aperçu un modèle course, châssis allégé, sans option et quelque peu… Décharné !

Alors je me suis replongé dans ce « songe d’une nuit d’hiver« : Et si elle renaissait pour la nuit magique ?

Soyez attentifs, le 24 décembre est souvent annonciateur de bienheureux événements…

2 réflexions au sujet de “Après Halloween, NOËL, encore un fantôme d’Euréka, modèle Course ?”

  1. Une pensée pour votre maman, et en vous souhaitant malgré tout de bonnes fêtes de fin d’année.

    Merci également pour ces nombreux et enrichissants partages

    Cordialement Moll Alexandre

Laisser un commentaire