41ème salon international époqu’auto.

A Lyon, les 8,9, et 10 novembre derniers, le traditionnel salon époqu‘auto nous a ouvert ses portes pour sa 41ème édition.
You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue »

Toujours aussi qualitatifs pour l’ensemble, tous les bons marchands étaient présents, mais souvent avec des autos déjà vues, au salon des « Belles Champenoises d’Époque », à Reims, par exemple.

,

j’ai réservé une place importante à un dossier spécial Bugatti électrique.

En effet un constructeur artisanal qui souhaite garder l’anonymat, je n’ose pas écrire amateur ce terme évoquant aussi une image négative, proposait, sur le stand du club, une merveilleuse BUGATTI électrique pour enfant.

Ce jouet, que l’on pourrait qualifier de maquette au vu de sa sophistication, est construit rigoureusement sur l’image d’un type 35, au détail près. Outre la carrosserie qu’il a entièrement découpée et formée, notre « ami constructeur » a usiné toutes les pièces, il a même fabriqué le moule pour couler les roues en aluminium.

Fantastique réalisation ! Le système de freinage, le train avant etc. Un travail d’orfèvre ! La transmission est empruntée a une tondeuse auto-portée et le moteur électrique classique provient d’un réseau commercial.

« Chapeau l’Artiste » ! Et merci à mon ami Michel Tisserand « reporter-photographe ».

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

1 réflexion au sujet de “41ème salon international époqu’auto.”

  1. C’est la 3° année que nous accueillons l’auteur de cette réalisation sur notre stand du Club Bugatti France à Epoqu’auto. La 1° année, elle n’était pas encore peinte et pas mal de détails étaient incorrects, l’auteur a tenu compte de toutes les remarques faites par les membres du Club. Il a par exemple fabriqué toutes les vis typiques Bugatti, un gros travail vu le nombre et la complexité …

    Comme en plus l’auteur est « bavard » et adore parler de son travail, il faut reconnaitre que sa 35 attirait quasiment autant de monde que le très beau T57 coach Ventoux que le Club exposait cette année !

    Il mériterait un article à lui tout seul, la T35 n’est pas sa seule réalisation, loin de là …

    L’homme est attachant et passionné, plein de projets du haut de ses 80 ans passés, il est rapidement devenu un ami et aussi membre du Club Bugatti France, ce dont nous sommes très fiers ;-)))

Laisser un commentaire