à Orléans, la plus grande bourse aux jouets de France, c’était dimanche…

Traditionnellement le « Mini Auto 45 » nous propose fin janvier sa grande Bourse Internationale aux jouets. Cette année, ce dimanche 27, c’est la 40ème  (déjà !) ayant pour thèmes les voitures et les trains miniatures, et tous les jouets anciens en général.

Lire la suite …à Orléans, la plus grande bourse aux jouets de France, c’était dimanche…

Ma DB Le Mans, de chez DB… à moteur !

Vous souvenez-vous, quand nos papas parlaient de Pan-pan ? C’était des Panhard bien sur, hé bien moi, aujourd’hui je vous parle de ma D.B. Le Mans, un beau jouet à moteur fabriqué à la fin des années 50 à l’échelle 1/2 par les ateliers D.B. à Champigny-sur-Marne et conçu par Mr Jacques HUBERT le « Papa » des célèbres D.B. LE MANS.
Son air de famille ne trompe pas, elle ressemble beaucoup à sa grande soeur équipée d’un moteur Panhard.
Une trentaine d’exemplaires furent livrés pour satisfaire une commande de l’Automobile-Club-de-l’Ouest sur le circuit du Mans, d’autres modèles ont suivi produits par D.B mais également par René Bonnet, subissant quelques modifications esthétiques au niveau des roues, des pare-chocs, pare-brise, etc..
Réalisées pour tourner sur un circuit, pilotées par de jeunes novices, elles étaient faites pour résister à toutes épreuves. Reposant sur un solide châssis en tubes carrés, la caisse était déjà en résine moulée et le tout propulsé par un robuste moteur 2 temps VAP placé en position arrière.
La sécurité active réduite au minimum assurait quand même un freinage à tambour commandé par câbles sur chacune des roues arrières, une direction à crémaillère entraînée par une large chaîne et un volant Quillery, et une suspension par ressorts à boudins sur les 4 roues.
Elle pouvait recevoir 2 sièges.
Une belle petite auto de 2,10 m de long, avec laquelle je m’amuse encore de temps à autres, aux beaux jours retrouvés !
Mon prochain billet traitera d’un ravissant petit jouet Euréka… Tout en bois
.