Le plus rare chez EURÉKA ? LE FUSIL A FLÈCHES LEBEL 1898, A CULASSE MOBILE.

Pour les amateurs, encore un rare modèle Euréka qui vient compléter ma collection : Le fusil à flèche à culasse mobile, modèle LEBEL 1898. L’armement se réalise comme sur le vrai fusil à balle, la culasse mobile se recule à l’aide du levier. Celle-ci est prolongée par une longue tige en laiton entourée d’un ressort qui vient propulser la flèche engagée dans le canon. Un jouet lourd, de fonderie et d’usinage, au métal traité et en bois de hêtre, en bref un superbe jouet.
Il ne me manque que sa baïonnette, que je recherche activement. Vérifiez bien dans votre grenier… On ne sait jamais ?

UNE RARE CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA : " LA TRANCHÉE BOCHE" 1917.

Rare cible mécanique Euréka, rare déjà de par son grand âge, au catalogue de 1917, et rare car vingt ans après sa construction elle devait subir la seconde Guerre Mondiale.
Ce jeu animé, en lamelles découpées en bois bois blanc, recouvertes d’un papier imprimé, et mobiles grâce à de minuscules charnières pointées par des « têtes d’épingles », a réussi à traverser un siècle d’histoire sans subir de grands dommages. Et pourtant… Son appellation à elle seule aurait pu lui attirer les pires gestes destructeurs :
« La Tranchée Boche » ! Hé oui, c’était à une autre époque !
En pleine guerre, ce jouet état offert à des enfants pour tirer sur 4 effigies de têtes de soldats Allemands. Quand l’une d’elles était touchée par une flèche elle basculait en arrière, les 4 têtes abattues laissaient apparaître un petit drapeau tricolore. Hormis l’absence de celui-ci mon exemplaire est en très bon état, tout comme l’ « arme » à flèche qui l’accompagne, une carabine de type LEBEL, de construction très robuste en métal lourd nickelé et bruni et fût et crosse en bois de hêtre, protégée par une plaque de couche.
A noter la qualité de la flèche à double embout dont un nickelé.
N’oubliez pas, cliquez sur les images pour les agrandir !

COMPARATIF DES EURÉKA D’AVANT-GUERRE. voiture a pédales.

Nous y sommes… C’est bien la rentrée ! Alors, comme promis voici du très lourd, DES EURÉKA D’AVANT-GUERRE.
Ici, elles y sont (presque) toutes !
Quelques-uns seulement de tous les modèles d’autos et bateaux à pédales fabriqués par Euréka avant la guerre 39/45 ne figurent pas sur ces photos oui mais… Combien et lesquels ?
Ces clichés nous permettent de mieux comparer les tailles de chacun d’eux et nous pouvons être surpris, par exemple, par la « petite » Touriste (vert et rouge) et la « grande » Biplace 35 (bleu et noir), les imposantes Sport 23 et Sport 27, le fin canot « Racer » et « l’immense » Hydroglisseur, en vedette la majestueuse « Grand-Prix », et en arrière plan la « petite » Junior 33 bleu clair et la « moyenne » Super-Junior 35 dite « Delage ».
Bientôt un comparatif sur les autos à pédales EURÉKA d’après-guerre et un autre sur les jouets divers EURÉKA (trottinettes, rameurs, vélos, moto-torpilles, trot’vit, etc.), également un « Gros Plan » sur la Touriste.

CIBLE EURÉKA, LES TIRS AUX AVIONS.

Ouh là là ! Le 15 Aout vient de passer, la rentrée se profile…
Alors vite, je rédige ce petit billet avant l’immense, l’énorme article sur lequel je travaille déjà pour début Septembre.
Aujourd’hui, quelques lignes sur des tirs très particuliers, les TIRS AUX AVIONS EURÉKA, vraisemblablement produits au cours de la deuxième guerre mondiale. Un sujet sensible en effet que celui de fabriquer des jouets pour « valoriser » la guerre aux yeux des enfants, mais hélas l’histoire du jouet nous a déjà maintes fois dévoilé ce phénomène récurant dans tous les pays en périodes tumultueuses.
D’autant plus étrange que ces 2 jouets au principe de fonctionnement identique, à peu près similaire à celui des tirs aux pigeons, utilisent des représentations d’avions Allemands mais aussi Français ? ? ? Si les premiers peuvent évoquer le bombardier de la luftwaffe « Dornier 17 », les seconds, sans hésitation possible, sont bien des avions de l’armée de l’air, les fameux chasseurs « Morane-Saulnier M-S 406 » aux cocardes françaises.
Une pince à visser (sur le bord d’une table) maintient la tige principale qui reçoit en son sommet les 3 branches sur lesquelles sont accrochés les avions/cibles retenus par des chaînettes.
Mon prochain billet de rentrée, début Septembre, sera consacré aux voitures à pédales.

TRÈS ANCIENNE CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA, "L’ALLEMAND". FIN XIX ème.

Je n’ai pas encore rédigé mon billet de printemps sur les vap mais, ne m’en veuillez pas, j’ai une excuse de poids… Nous sommes toujours en hiver, à tous les sens du terme.
Alors, en quelques lignes, voici une rare et ancienne cible mécanique Euréka qui, datant d’une époque où l’Union Européenne n’était pas encore envisageable (fin du XIX ème), n’hésitait pas a s’afficher sous le nom de « L’Allemand ». Hé oui, les parents Français pouvaient sans vergogne offrir à leur progéniture un jouet qui consistait tout simplement à tirer sur l’effigie d’un soldat voisin au célèbre « casque à pointe ». Mais, rassurons-nous, le fameux principe de réciprocité était déjà largement appliqué sur le vieux continent.
Vous pouvez observer sur les photos l’un des premiers système breveté par EURÉKA qui consiste à tirer dans la cible, ici la tête, pour déplier les jambes et les bras.



Profusion de couleurs, sympa les flèches à plumes EURÉKA !

Je constate avec stupeur que mon dernier billet date du 18 Février dernier ? Presque un mois ? L’hiver m’aurait-il quelque peu engourdi les doigts et les neurones ?
Pour meubler en peu de lignes sortons de la grisaille avec une profusion de couleurs.
Le printemps s’annonce effectivement avec ma belle boite Euréka pleine de 4 plumes colorées et d’un modèle de pistolet à flèche, sorti dans les années 1920 d’après mes catalogues, qui se trouve ici dans une livrée bleue peu commune. Hélas je ne possède pas le catalogue proposant cet ensemble… Et vous ?
Ne vous inquiétez pas, les premiers rayons de soleil me sortent de ma torpeur et je vous prépare un « Super Billet de Printemps » sur les voitures à pédales, à lire très prochainement.

CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA L.I.N. : "BALL-TRAPP".

Aujourd’hui je vous propose une cible mécanique, au catalogue de 1925:
La Ball-Trapp, en bois de hêtre et en métal, astucieuse et ludique, la cible (raquette en bois ornée d’un papier tricolore) touchée libère et renvoie en basculant une balle contenue dans une catapulte retenue par 2 puissants ressorts. Un embout spéciale, en forme d’entonnoir en fils métalliques, emboité sur le fusil à flèche ou mobile à poignée en bois, permet de récupérer cette balle afin de renouveler la partie. Environ 1925.

CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA, par CALVO.

Je ne parviens pas à trouver le nom exact de cette cible mécanique qui doit dater des années 30. Elle est signée par le célèbre dessinateur/auteur de bande dessinées, caricaturiste au « Canard enchaîné » en 1919, Edmond-François Calvo dit « CALVO » (1892/1958).
Toujours de belle facture, la qualité Euréka se retrouve notamment dans l’exigence des chromolithographies. Le mécanisme, déjà largement utilisé sur d’autres versions, permet de redresser la tête du sujet en frappant la pastille rouge avec la flèche tirée par une carabine ou un pistolet.

CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA "LE LAPIN", au catalogue 1938.

Ingénieux mécanisme pour cette amusante cible EURÉKA que l’on trouve encore au catalogue de 1938. Ressort tendu, l’animal est calé, blotti au fond et à droite du décor. Touché par une flèche il bondit après avoir effectué une pirouette pour tomber au pied du panneau « CHASSE RÉSERVÉE ».

LE CALCULATEUR AUTOMATIQUE, JEU EURÉKA 1892.

Pour le dernier billet de cette année 2012, en attendant la prochaine voiture à pédales qui ne saurait tarder, je vous propose un jeu EURÉKA: Le CALCULATEUR AUTOMATIQUE.
Dans une boite en carton de 32cm X 24 cm aux magnifiques chromolithographies, décorée à la manière de Mucha, on peut découvrir un appareil métallique nickelé comme il se doit, composé d’une grande flèche et de 2 curseurs insérés entre 2 disques en carton inondés de chiffres qui permettent en les sélectionnant d’obtenir les résultats d’additions, de multiplications et de divisions.
Ici donc, point d’électronique mais l’unique énergie de 2 doigts. Un beau jeu instructif, très respectable, qui date quand même de la fin du XVIIII ème siècle.