DESOTO FIREMITE, PLIMOUTH FURY, FORD MERCURY et PONTIAC, 1956 à 1960. LES VOITURES A PÉDALES (ou A MOTEUR) DU MARKETING. JUNIOR "U.S.A." – N° VI –

Afin de mieux cerner ce volumineux et intéressant sujet je me vois dans l’obligation de le traiter en plusieurs billets numérotés de I à VI. Aujourd’hui, dans ce dernier numéro, 1956/57/58/59/60, je développe mon « Gros Plan » du 10/05/12 consacré à ces petites autos dites « Voitures Promotionnelles ».
Ces fabuleux modèles Américains appelés « Junior » étaient distribués et quelques fois offerts, durant deux décennies, par la plupart des marques du nouveau continent qui utilisaient sans vergogne cette technique de vente, pour notre grand bonheur actuel.
Jouets aux dimensions généreuses, souvent des biplaces motorisés, ils suivaient la progression des modèles de chaque marque et pouvaient évoluer comme leurs « aînés », d’année en année.
Pour mieux attirer les « Enfants Rois » (c’était le début de leur Ère), ces petites autos étaient présentés dans les écoles, dans les centres commerciaux, attractions diverses et variées au cours desquelles des invitations au pilotage distribuées à profusion incitaient les parents à se précipiter avec leur progéniture dans les vastes locaux des multiples concessions. Là, des vendeurs affutés vantaient tranquillement les innombrables mérites du nouveau modèle pour Maman et Papa, en préparant les « bons de commande », pendant que les bambins collés aux sièges des bolides goutaient à l’ivresse de la conduite. Toutes les joies d’une époque… La Croissance !
Les DESOTO FIREMITE 1958, à moteur thermique, ont été fabriquées par la société ROBEL Co.
Les PLIMOUTH FURY 1958/59/60, à moteur électrique, sont sorties de chez Powercar à Mystic (co), un modèle 1965 à moteur thermique a également été commercialisé.
Les FORD MERCURY 1957/58, à moteur électrique ou thermique, furent également fabriquées par la Sté POWERCAR à Mystic (co).
Les PONTIAC JUNIOR 1956, a moteur électrique étaient conçues et distribuées par les Studios d’Art SILVESTRI à Chicago (Illinois.)

Mon prochain billet sera consacré à l’EURÉKA 1928 « SPORT 28, BIPLACE en TANDEM, type BUGATTI »… UN SACRÉ NUMÉRO ! ! !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :