504 PEUGEOT avec Hard-Top, une voiture à pédales inspirée d’une marque Française, construite par des Italiens.

DCFC0771.JPGNotre ami Jean-Claude (du 80, encore lui !), me fait parvenir les photos de sa superbe Peugeot 504 AVEC HARD-TOP !

Sur la plaque minéralogique figurent les 3 lettres TRI, pour TRIBIANO, car c’est le groupe Italien Ampaglas(s) S.p.A., situé près de Milan, à Tribiano, spécialisé dans la production de matières plastiques, qui a fabriqué et distribué ce jouet.
C’est de ce même groupe que naîtront les sociétés Ampatoys et AmpaFrance qui distribueront en France, la Citroën GS à pédales, entre autres.
Mais hélas c’est ce même groupe qui signera, en partie, la fin des jouets en métal au profit du plastique, je vous explique:
A l’origine, Luigi CARRER créa dans les années 1930 la CARRER & C. (soc. ar.l) à San Dona di Pave près de Venise. Ce grand constructeur de jouets à pédales, dont l’effectif atteindra près de 300 personnes jusqu’en 1952, cédera son nom à son nouveau partenaire le Dr. Rossetto pour former la ROSCA (Rossetto/Carrer). Celle-ci, pendant vingt ans, fabriquera de magnifiques modèles de FIAT, d‘ALFA-ROMEO, (600, 2100, GIULETTA sprint, MILITARY etc.) de FORMULA, CORSA F1, de PORSCHE ou encore de RALLYE SPECIALE, tous en tôle, avant d’être elle-même rachetée en 1972 par… AMPATOYS, filiale de AMPAGLAS(S).
Et ce n’est pas tout !
Une société financière Suisse, la PEG-PEREGO, intervient alors au conseil d’administration d’AMPAGLASS, elle incorpore la AMPATOYS qui subit des revers financiers et, en 1983, elle rachète la ROSCA ce qui permet à GIUSEPPE PEREGO de fonder une toute nouvelle société, la PINES, avec le P initiale de Perego et INES, le prénom de son épouse.
Mais là… Stop ! J’arrête ! Tout est déjà en « Plastoc » !
Nous reviendrons plus tard sur ces prestigieuses marques Italiennes, CORRADO & REMONDINI, LUCCIOLA, S.I.L.A., et plus amplement sur la grande GIORDANI. Pour l’instant, MERCI JEAN-CLAUDE ! qui m’a déjà fourni la matière pour un prochain billet sur une certaine MERCEDES PIERRE GUY… ? Là, ça sera du lourd !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :