Nos Panhard Panoramique (ailes avant)

Comme je vous l’écrivais dans un précédent article nous venons de vivre un moment intense : La fabrication des ailes avant enveloppantes… Une aventure dans l’aventure !

Mon « Chef » Bruno à décidé de fabriquer ces éléments de carrosserie en 3 parties : 2 demi garde-boue et 1 joue.

Ces 3 pièces, en tôle d’acier de 10/10ème, découpées à la cisaille, ont subit quelques passages à la plieuse avant d’être assemblées à l’aide d’une soudeuse par points pour nous fournir une aile, un peu trop anguleuse à mon souhait.

 

 

J’ai donc été chargé de terminer l’assemblage à la brasure en laiton pour donner ensuite l’aspect bien arrondi en utilisant 2  formes en acier et un maillet en buis.

Heureusement, j’ai profité de la semaine des « Rameaux », et l’outil en bois de buis s’est avéré encore plus performant pendant cette période religieuse…

Pour parfaire la surface, et je précise sans absorber de substances illicites, j’ai plané, plané, plané… uniquement à la batte.

Après un étamage en règle et une couche d’apprêt finale nous possédons maintenant 3 paires d’ailes avant, et notre challenge prend forme.

L’ouvertures des ouïes de capots et la fabrication des 3 portières et des petits accessoires (pare-choc, poignées, charnières, système de freinages) marquera la fin de la construction, juste avant la peinture.

Je suis maintenant certain qu’elles vont être superbes nos Panhard… N’est-ce pas « Chef » Bruno ?

 

 

5 réflexions au sujet de “Nos Panhard Panoramique (ailes avant)”

  1. « Et je tape, tape, tape, c’est ma façon d’travailler » mais pas seulement dans une « Nuit de folies », tu as vu juste Jean-Claude, Amicalement.

    Répondre
    • L’art est chez elles, l’art est du bus, l’art est de mes fesses… Ça suffit !
      Pour terminer la fabrication de ces pièces, pour la recharge, j’avais pensé a utiliser le plomb et, finalement, j’ai choisi l’étain, on m’a fortement déconseillé d’avoir du plomb dans l’aile.

      Répondre

Laisser un commentaire