VOITURES A PÉDALES A REIMS

Depuis plus de 15 ans j’ai pris la bonne habitude de me rendre à Reims au début du mois de Mars, au Salon Champenois du Véhicule d’Époque. Pour beaucoup « La Grande Bourse », LE rendez-vous des cyclautophiles, la rencontre des copains venus des 4 coins coins de France et de Navarre, orchestrés de mains de maître par notre ami Christophe FOUAN (vice-président) et tous les membres du club des Belles Champenoises d’époque.
Cette 27ème édition n’a pas démérité bien au contraire.
Déambulant au hasard des allées encombrées de ferrailles de toutes sortes et de toutes provenances, sous les rayons rasant d’un soleil printanier précoce, j’ai pu enregistrer avant que la foule envahisse le parc des expositions, ici entassées sous quelques vieux pneus, là accompagnées de vaillantes motocyclettes, ou bien cachées derrière un gigantesque radiateur, ou encore calées le long d’immenses bijaugeurs, entre autres, des images perturbées par les ombres projetées de cette heure matinale…
Une rare auto-fusée, un émouvant lot de 4 JEUDI à moteurs, dans un très bon jus d’origine, vendues avec la remorque encore marquée Sté CARNIEL Frères, deux Euréka biplace côte-à-côte, une intéressante Bugatti sur l’étale de Paul Ernoult, et le stand bien achalandé d’un François Gaillard toujours aussi accueillant.
Dans cette ambiance bon enfant chacun y trouve son compte, sa pièce tant convoitée, son habituelle Sandwich « Américain et son demi de bière bien apprécié après une vingtaine de minutes de queue obligatoire et ordonnée, dans la joie et la bonne humeur, sans oublier les petits comptoirs ou l’on déguste entre amis et avec modération quelques flutes d’un excellent breuvage régional.
Je laisse le soin à ma vingtaine de clichés, issus de mon « pauv téléphone, » de vous transmettre l’ambiance amicale de cette mémorable journée.
Merci Messieurs-Dames pour votre superbe prestation et… Vive le Champagne et les autos à pédales !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :