Une autre Euréka Grand-Prix, encore ? Modifiée par Panhard !

Vous avez certainement eu l’occasion d’admirer quelques photos de ce jouet d’exception, souvent en noir et blanc, plus ou moins nettes, dont l’histoire reste mystérieuse, la suite nous le prouve.

Mais aujourd’hui vous pouvez aussi savourer des clichés de qualité, détaillés, de cette belle toute en couleur dans sa robe bleue et jaune.

You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue ».

 

Sur celui-ci, qui figure dans le livre de M.Marcel Grandvoinnet « Euréka un siècle de jouets de rêve », peut-être le plus connu, on a pu découvrir une « Grand-Prix » Euréka modifiée par Panhard et son jeune pilote à l’oeil dubitatif, le Prince Moulay Hassan futur Roi Hassan II, qui n’est autre que le père de l’actuel Roi du Maroc, devant un « Faux-Cabriolet » Panhard Panoramique, sous le regard vigilant d’un garde bien « rapproché », en l’occurence son propre père, Mohamed V.

 

 

Pour un concours d’élégance, événement très prisé à cette époque, sur cette autre photo bien nette, la jeune conductrice brune et son petit chien posent à côté d’une grande dame devant une autre Panhard Panoramique.

On distingue deux fins filets de peinture le long du capot, on peut également supposer une casquette sur chacun des phares? Par rapport au modèle la teinte semble plus foncée ?  Peut-être une impression donnée par l’éclairage, le noir et blanc ?

 

Toujours la même jeune fille brune au volant et son chien très attentif. Cette fois-ci la grande dame est également accompagnée d’un chien, apparemment de même race (vraisemblablement un Colley) mais de plus grande taille, devant la Panhard Panoramique.

 

Autre photo, mêmes modèles, en plus flous

 

 

 

Une autre, sauf qu’ici la jeune fille n’est plus au volant mais debout, les chiens sont encore présents, les autos sont les mêmes et, cette jeune fille… Elle est blonde !

Au travers d’un excellent article paru dans le n° 14 du magazine « Jouets de Collection » son auteur, M. Mike Duprat, nous proposait une explication très étayée de l’histoire de ces voitures à pédales « Euréka Course à calandre Panhard« .

Ce jouet serait dû à l’idée géniale d’Alexis KOW, le célèbre dessinateur publicitaire qui, travaillant entre autres pour la marque P&L, voulait associer une voiture à pédales à l’emblématique modèle « Faux-cabriolet » Panoramique pour une nouvelle campagne publicitaire.

Cette scène est complétée par une femme et une jeune fille toutes deux chapeautées, et deux chiens d’une même race mais aux tailles ajustées à celles des autos et des dames.

Il en avait même réalisé un superbe dessin paru dans l' »Illustration » du 26 mai 1934. Vous pourrez noter la beauté de la petite auto très ressemblante au modèle, et la présence de ce jeune garçon qui tient une pancarte mentionnant « Grand-Prix » ? Coïncidence ?

 

 

Peu de temps après la parution de ce dessin, en 1934, la photo du petit prince Marocain dans cette Euréka-Panhard défrayait la chronique, tout autant que celles, dés 1935, « à la petite fille », brune  Mlle J.Karni du théâtre du Petit Monde, alors que la grande dame, ce joli mannequin élégamment vêtu, est tout simplement Mme Kow l’épouse du célèbre illustrateur, et la petite blonde Mlle Kow, leur propre fille. Les légendes ne précisent pas l’origine des chiens.

Toute la presse de l’époque s’empare de ces documents,  pour d’intéressantes histoires et une belle publicité qui profitera surtout à Euréka.

Ce serait M. A. Kow qui après avoir acquis une Euréka EK10 aurait, avec l’aide de l’usine Panhard, apporté quelques modifications au capot et aux phares,  et substitué le radiateur P&L au radiateur Bugatti,  afin de réaliser sa publicité, en préfigurant celle qui donnera naissance à un nouveau modèle au catalogue de 1936 , cette EURÉKA TYPE « COURSE » dont le descriptif ne précise même pas le nom de Panhard ? ? ?

Mais alors qui décida la fabrication de la Panhard par Euréka ?  le mystère reste entier, d’autant que mon exemplaire EK10 (blanc perlé/vert) « Usine Euréka » à calandre Panhard porte le n° 325 du 05/1934 ?

 

Vous pouvez aujourd’hui savourer les clichés détaillés de cette belle dans sa robe bleue et jaune.

Le fameux modèle Euréka PANHARD, celui-ci n’est pas un « usine », il est peut-être celui de Mme Kow, l’un des rares légèrement MODIFIÉS PAR PANHARD, capot, pieds de phares, phares, avec, comme pour l’Eureka, sa calandre/radiateur fabriqué par la Sté Chausson, et l’option pare-choc.

Conservé précieusement… MAGNIFIQUE !

 

 

 

 

 

 

 

 

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

1 réflexion au sujet de “Une autre Euréka Grand-Prix, encore ? Modifiée par Panhard !”

Laisser un commentaire