UN BIJOU, UNE CITROËNNETTE ! VOITURE A PEDALES.

Avant les cabriolets « Junior » à moteur je ne résiste pas à l’envie de vous proposer dés maintenant ce bijou, une Citroënnette, gratifié d’un bon dossier de 14 photos.
Dans sa robe jaune citron elle attire plus particulièrement les « Citroënistes » qui savent tous que le célèbre constructeur du Quai de Javel était d’origine Hollandaise et que dans cette langue le nom citroën se traduit en Français par citron.
Grand communiquant de l’époque André Citroën avait, le 26 Juin 1924, passé une première commande de ces petites voitures à la famille Ratier, connue également pour ses hélices d’avions et ses superbes motos L7, C6 et C6S.
En aparté, rappelons nous qu’il y a « peu de temps », quelques décennies, nous roulions en motos Françaises, les C.R.S. en étaient équipés, et aujourd’hui encore une ballade en C6 ne me dérangerait pas, bien au contraire. Encore un pan de notre industrie qui a disparu… Bref, revenons à nos 5 hp.
Vous pouvez observer sur la première photo une copie d’un document exceptionnel, la facture n° 92 du 14 Novembre 1924 des 5 premiers exemplaires de la petite 5 hp à pédales. Celle-ci est adressée personnellement à Monsieur André Citroën.
Elle précise la numérotation de 1 à 5, (Mais qui donc peut bien posséder le n°1 ?), le prix unitaire de 400 Francs plus l’emballage de 30 Francs, et la livraison ultérieure des pompes et des des trousses à outils.
Les autres photos détaillent le fameux « Dispositif de propulsion de voiture automobile pour enfant » qui a fait l’objet du « BREVET D’INVENTION n° 581 638 demandé le 14 Mai 1924 à 16 h. 5 m. à Paris et délivré le 30 Septembre 1924 par l’OFFICE NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE, à Monsieur Paulin-Jean-Pierre RATIER résidant en France ».
Nous pouvons apprécier également, la chaine du type Vaucanson, la bielle de transmission, l’étrange pédalier à plateau horizontal, le magnifique radiateur, le frein à sangle, le demi train avant et les pneumatiques Hutchinson.

Je remercie mon ami Christophe qui m’a fourni les photos de son superbe « Joujou ». Si vous passez dans la banlieue Tourangelle, n’hésitez pas à visiter « La Brocanthèque » à Chanceaux-sur-Choisille (37), outre la grande surface de vente de mobiliers et d’objets anciens, vous pourrez admirer sa collection de voitures à pédales, plus d’une centaine de pièces, toutes dans leur « jus d’origine », et, « CeriseS sur le gâteau », l’établissement est ouvert 7/7, l’entrée est gratuite, et l’accueil est fort sympathique
. Mon prochain billet : Les Cabriolets « Junior » à moteur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :