Un Avion à pédales de fabrication Française « Jean Pidoux » 1954

You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue ».

En fouillant tant soit peu le passé des avions/avions-fusées à pédales je repense de suite au Français Gy-Gy, également à Murray U.S.A et à ses célèbres Pursuit Pedal Plane et Sky Rocket,

au Super-Sonic de l’Anglais Triang, encore à  l’AutoReattore de l’Italien Giordani http://www.voitureapedales.com/les-vap-les-sap-les-map-maintenant-les-ovap

et aujourd’hui plus spécialement au Français Jean Pidoux.

J’ai eu plusieurs fois l’occasion d’évoquer ce constructeur aux idées extraordinaires, et sa marque « Diamant »,  je peux aujourd’hui développer son modèle aérien l‘ « Aéro-Comète » ou mieux encore l »Aéro-Fusée Comète »

j’ai enfin terminé sa restauration, il dormait dans mon grenier depuis… Une dizaine d’années peut-être ? Tellement longtemps que je suis incapable de préciser une date.

Déjà le nom m’interpelle, déposé au début des années 50′ il fleurait bon la science-fiction de l’époque.
J’apprécie Jean Pidoux pour son audace, alors que la majorité des constructeurs de jouets à pédales développaient des gammes de marques de voitures classiques, ce Biterrois sortait des sentiers battus pour imaginer des « engins » à pédales.
Il a produit la moto, l’avion-fusée, et, dans sa gamme de Simca, les utilitaires bâchés ou équipés d’une benne basculante.

Au catalogue de 1954 il définissait ainsi sa nouveauté : Aéro-Fusée « Comète » [sic]

Avion-Fusée avec réacteurs (modèle déposé) – Carrosserie tôlée bordée de jonc plastique en couleur – Longueur 1 m 28 – Traction avant et direction sur roues avant par cardan (Bté S.G.D.G.) – Siège réglable – Pare-brise transparent – Volant Avion – Eclairage complet – Roues ballons de 230  m/m  ou super ballons de 250 m/m (voir tarif ) – Teintes : bleu clair- vert clair- gris trianon

 

 

Tout était dit ! Il est vrai qu’elle a de l’allure cette Aéro-Fusée, elle a tellement une « bonne  bouille » que j’ai osé, pour le plaisir, l’affubler d’un nez vert que j’ai évidemment retiré après quelques photos pour lui rendre son aspect d’origine.

Outre ce « look » de B.D. elle possède également un argument mécanique majeur : Une transmission sur les roues avant directrices qui lui imposent une paire de cardans. Sympa non ? J’avais déjà restauré un système identique il y’a une vingtaine d’années sur le modèle Bugatti de la même marque.

 

 

Pour l’émerveillement des jeunes pilotes un éclairage « en tête de réacteurs », qualifié de « complet » sur le catalogue, vient illuminer l‘OVMI (Objet Volant Maintenant Identifié).

Sinon qu’en dire plus ?

Son âge (début des années 50), sa « Gueule d’acteur », sa mécanique et sa rareté en font une réelle pièce de collection.

 

 

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

 

1 réflexion au sujet de “Un Avion à pédales de fabrication Française « Jean Pidoux » 1954

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :