TRÈS RARE, UNE PHÉNIX !

Mon premier billet sur une « PHÉNIX » !

Je ne dispose pas de renseignements particuliers sur cette marque sinon, à la vue des photos, qu’elle produisait des autos de qualité, bien équipées.
Peut-être pas le Phénix des voitures à pédales, mais… Quand même !
Ces jouets sont particuliers, ils sont très inspirés des Euréka, notamment le mécanisme de propulsion par double chaîne et roues suspendues, à l’avant et à l’arrière, et le frein à tambour en bois. Le « radiateur » épouse un peu les formes du modèle Panhard d’Euréka.
Les grandes roues à rayons rappellent celles de la Sport 23.
L’état d’origine de ce lourd et grand exemplaire d’ 1,50m de long reste surprenant et les photos comparatives avec la petite EDF parlent d’elles- même.
Ce constructeur fabriquait une autre auto aux ressemblances de Sport 23.

Pour Noël j’évoquais Saint-François mais là, c’est à Saint-Christophe que nous devons ces photos !
Et cela me fait penser à toutes les « médailles » ou « macarons » qui ornaient les automobiles aux premières décennies du siècle dernier, en clair entre 1900 et 1950.
Les célèbres macarons des « TOURING CLUB », belles pièces émaillées souvent fabriquées par la société DRAGO à Nice, généralement alignés sur la calandre, et les petites plaquettes rappelant des « élus » et leurs bienfaits. Plus particulièrement celle qui disait : « Regarde Saint-Christophe puis va-t’en rassuré »…
Et non pas : « Regarde Saint-Christophe puis va-t’en T‘assurer ».
Mon prochain billet sur les v.a.p. : Un gros plan sur la Devillaine ALIZÉ.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :