EURÉKA , TYPE 100, code EK 27, 1953, (SIMCA SPORT). PEUT-ÊTRE MON DERNIER BILLET ?

Ce NÖEL 2012 doit certainement être très « chargé » pour notre bon Père Noël, il a déjà commencé sa tournée, prévenant comme il est, il voulait vraisemblablement avoir la certitude que les plus méritants puissent profiter exceptionnellement de leurs jouets avant la date fatidique du 21 Décembre pour cet « Apocalypse Show ».
Quelle surprise ce matin, que de découvrir au pied du sapin cette Euréka type 100 de 1953.
Ce petit modèle de 1,15m., au style « ponton » arrivé d’outre atlantique, inaugurait la nouvelle ligne Euréka, celle des monocoques.
Celui-ci est un « Luxe » avec éclairage, pare-choc, et pare-brise. Plus tard cette version évoluera en recevant une nouvelle calandre ovale et quelques options.
Les lutins devaient être déjà très fatigués à l’emballage du colis, ils ont oublié les globes sur les phares ? Absorberaient-ils quelques substances illicites ? J’espère que le Père Noël reste sobre et qu’il ne participe pas à leurs orgies, ce serait une catastrophe pour nous s’il se voyait privé de son « permis de conduire les rennes » !
Au cas où, par erreur, il déposerait chez vous ces pièces de phares, n’hésitez pas à me les proposer, je vous les achète.
Sinon, des bruits courent sur un certain « Sorcier », carrossier de métier, qui parait-il effectuerait quelques « miracles » en matière de pièces détachées ?… L’avenir nous le dira, si nous passons sans problème cette fameuse date du 21/12/2012, c’est à dire demain.
Comme j’ai été, cette année, particulièrement sage, j’espère encore un deuxième passage de notre bon Père, bien que je ne réside pas à Bugarach.
Au cas où cette heureuse surprise me serait accordée, soyez très attentifs le 25 Décembre, je pourrais peut-être vous la décrire ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :