ENCORE UNE SORCELLERIE ?

11633612d7

Notre ami Dominique (l’autre) nous à encore joué un tour, et celui-ci je l’avais oublié !
A partir d’une semi-épave de Peugeot 601 « L’ETOILE », il nous avait refait le coup de la renaissance d’un modèle qui mérite une place d’honneur dans la hiérarchie des vap de collection.

Le constructeur ETs.VIMEUX, marques « LA COMETE » et « L’ETOILE » à Saint-Ouen/Paris, avait, à l’époque, fait des choix:
Une épaisse tôle de carrosserie, un robuste châssis, des roues à roulements à billes, une transmission par chaîne et même un système de marche arrière (sur certains modèles), agrémentés d’un radiateur nickelé surmonté de la célèbre tête de Lion, de phares électriques et d’autres accessoires, le tout sur une longueur de 1,30m.
Effectivement, cette PEUGEOT 601 grand modèle était bien « L’ETOILE » des voitures à pédales de l’année 1937, une pièce aujourd’hui très recherchée.
Même si l’application d’une teinte particulière peut surprendre, la qualité du travail de carrosserie apporte à cette restauration un attrait tout particulier.
Félicitations à l’auteur.

a0972220ae

cc3d75b32f

9fd3c378ed

4a58f4fff4

f46ae5326c

179518c0fe

047f8a8a81

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :