Au Goodwood Revival 2018, la Setterington race… Quelle bagarre !

You can choose your language by clicking in the right column « Sélectionner une langue »

 

Tout en chacun le sait, quand nous évoquons les passionnés d’automobiles anciennes (et de voitures à pédales), nos amis Anglais sont exemplaires.

Depuis 20 ans cette année s’il est un événement incontournable pour un gentleman qui respecte sa passion c’est bien le Goodwood Revival, je l’évoquais brièvement dans un article récent mais là, c’était le week-end dernier.

En effet, du 7 au 09 septembre les plateaux se sont succédés sur le circuit mythique de Goodwood, plus de 150.000 spectateurs ont pu s’extasier.

Déjà le vendredi 7 à 19h 45, avec la course « La plus chère du monde », le Kinrara Trophy, où pendant une heure les propriétaires de voitures de course exceptionnelles se sont fait quelques frayeurs avec des pièces de collection qui dépassent pour beaucoup le million d’Euros (ou de Dollars). Des Jaguar type C ou D ont titiller des Aston Martin DBR et des Ferrari 250 GTO, voir 250 GT SWB, la crème de la crème.

Le plus important étant peut-être celui de la course du RAC, le Royale Automobile Club TT Célébration, la course des GT des années 60, le dimanche 9 à 15h 10.

Celui qui nous concerne nous proposait la  fameuse Setterington Race, la course des Austin J40  qui retient toute notre attention.

Plus modeste, elle fut tout aussi âprement discutée comme en témoigne cette vidéo.

Observez la bien, on peut admirer le départ en épi, le passage des chicanes et la « bagarre » pour le podium, Bravo à ces champions !

De futurs « Great Collectors » !  Chapeau ! (melon) Messieurs les Anglais !

https://www.goodwood.com/grrc/event-coverage/goodwood-revival/2018/9/video-tiny-austin-j40-steal-the-show-at-revival/

 

 

GOODWOOD 2018, SETTERINGTON RACE : THE WINNER !

 

© Toute reproduction faite sans le consentement de l’auteur est illicite.
© Reproduction without the consent of the author is illegal.

1 réflexion au sujet de “Au Goodwood Revival 2018, la Setterington race… Quelle bagarre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :