• GROS PLAN SUR L’EURÉKA TOURISTE (1933) style BUGATTI. VOITURE A PÉDALES.


    Produit de 1933 à 1936, au nom de code usine EK13, mon modèle TOURISTE est un n°203 livré avec frein à main, ailes enveloppantes et corne d’appel, équipé des l’options pare-chocs nervurés et sujet de bouchon de radiateur « Flèche ailée ». Longueur 1,17 m.
    Ce joli roadster possède une portière avec pochette intérieure et poignée nickelée, et un capot de coffre ouvrant. Sa carrosserie est posée sur un châssis composé de 2 longerons en U soudés à un caisson avant et une traverse arrière. Dépourvues de suspension ses roues de 250 sont ici à faces plates. Un autre modèles de roue a également été utilisé sur cette auto, un modèle rainuré et des bandages confort en 250/30.
    Le radiateur de style Bugatti diffère de celui ses grandes soeurs. Il est en tôle nickelée, emboutie d’une seule pièce avec des rainurages verticaux, sans grille frontal.
    Comme sur de nombreux modèles de la marque 2 molettes maintiennent le capot démontable et la propulsion simple et robuste est assurée par un essieu/vilebrequin.
    La planche de bord est équipée du célèbre tableau ovale à 4 cadrans (pression d’huile, montre, tachymètre, niveau d’essence) et du contacteur des phares électriques, à bouton moleté et platine ovale la platine ronde ayant disparu après le modèle Sport 27 n°1.
    Je prépare actuellement un prochain GROS PLAN SUR LA BIPLACE CÔTE À CÔTE 33 « BUGATTI ».

  • FLASH INFOS


    N’oubliez pas la visite du Musée de l’Automobile de VALENÇAY (Indre) qui consacre, jusqu’au 11 Novembre prochain, une exposition de jouets anciens et notamment de voitures à pédales, et rêvez un peu amateurs d’Austin J40, à la lecture de cet article et en ouvrant ce lien sur la Settrington Cup à GOODWOOD:

    http://www.youtube.com/watch?v=FKKKU7NsUAM


    Merci François pour tes infos toujours bienvenues.

  • QUENTIN et sa "PIERRE GUY TYPE V8" 1938. VOITURE A PÉDALES.


    Je suis heureux de vous proposer aujourd’hui une petite auto à la restauration sans prétention mais qui, néanmoins, ne manque pas d’intérêt car réalisée par un « ado », en l’occurrence un de mes petit-fils, Quentin, surnommé « l’Inspecteur Principal », (il a pris un grade pendant ses vacances), âgé de 13 ans.

    Ce sont toujours, pour nous les Papy, des grands moments de vrai bonheur que de pouvoir transmettre une passion à des jeunes, et quand ils sont réceptifs d’en mesurer avec une satisfaction non dissimulée les résultats convaincants.
    Voici donc Quentin et son auto à pédales, modèle de base V8 de PIERRE GUY (1938), sauvée de la déchèterie et offerte par des amis, après une âpre restauration.

  • UNE BELLE AMÉRICAINE, LA CHEVROLET BEL-AIR PIERRE GUY. voiture à pédales.


    Une autre belle « AutoGui » que cette CHEVROLET « Bel-Air » créée en 1957 grâce au même matriçage que les SIMCA Chambord et Beaulieu.
    Le modèle précédent de 1955, aux ailerons arrières moins élevés, était dérivé de la SIMCA Régence, équipée d’une calandre « coupe-frites ».
    On peut noter ici que le simple fait de rabaisser la ligne de fuite des baguettes latérales nous donne l’illusion de gigantesques ailerons.
    La face avant, quant à elle, est agrémentée d’une paire de feux supplémentaire et l’équipement général reste pléthorique avec le pare-brise et l’antenne, les phares et l’avertisseur électrique, la peinture bicolore, les roues à rayons, les pare-chocs et enjoliveurs nickelés, etc., etc.
    Merci Monsieur Pierre GUY… Et merci Christophe, pour ses autos complètes et en état D’ORIGINE !

  • COMPARATIF DES EURÉKA D’AVANT-GUERRE. voiture a pédales.


    Nous y sommes… C’est bien la rentrée ! Alors, comme promis voici du très lourd, DES EURÉKA D’AVANT-GUERRE.
    Ici, elles y sont (presque) toutes !
    Quelques-uns seulement de tous les modèles d’autos et bateaux à pédales fabriqués par Euréka avant la guerre 39/45 ne figurent pas sur ces photos oui mais… Combien et lesquels ?
    Ces clichés nous permettent de mieux comparer les tailles de chacun d’eux et nous pouvons être surpris, par exemple, par la « petite » Touriste (vert et rouge) et la « grande » Biplace 35 (bleu et noir), les imposantes Sport 23 et Sport 27, le fin canot « Racer » et « l’immense » Hydroglisseur, en vedette la majestueuse « Grand-Prix », et en arrière plan la « petite » Junior 33 bleu clair et la « moyenne » Super-Junior 35 dite « Delage ».
    Bientôt un comparatif sur les autos à pédales EURÉKA d’après-guerre et un autre sur les jouets divers EURÉKA (trottinettes, rameurs, vélos, moto-torpilles, trot’vit, etc.), également un « Gros Plan » sur la Touriste.