• Je recherche encore 1 auto à pédales, des jeux et des fusils et pistolets EURÉKA.


    Je recherche encore 1 voiture à pédales et quelques jouets, pistolets,fusils à flèches, cibles, jeux divers de la marque Euréka. Si vous souhaitez en vendre n’hésitez pas à me les proposer : dominique@voitureapedales.com

  • BUGATTI ? UNE BELLE INCONNUE ! VOITURE À PÉDALES.


    Je n’ai pas trouvé de document concernant cette belle et grande auto à pédales qui arbore fièrement le nom BUGATTI sur un faux radiateur en « Fer à cheval »..
    Si la qualité de fabrication est excellente, le train avant évoquant celui d’une Baby 52, des roues en aluminium à bâtons auraient peut-être été préférables aux roues fils également utilisées par les « Grandes soeurs », mais l’équilibre général est parfait.
    Équipée d’un beau volant, d’un frein, d’un pédalier à chaîne, d’une manivelle, et montée sur des pneus gonflables, avec sa longue pointe « Bordino » elle reste néanmoins un très bel objet.
    L’un de nos lecteurs aurait-il quelques renseignements sur cette « Bête de course » ? Merci d’avance !

  • CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA L.I.N. : "BALL-TRAPP".


    Aujourd’hui je vous propose une cible mécanique, au catalogue de 1925:
    La Ball-Trapp, en bois de hêtre et en métal, astucieuse et ludique, la cible (raquette en bois ornée d’un papier tricolore) touchée libère et renvoie en basculant une balle contenue dans une catapulte retenue par 2 puissants ressorts. Un embout spéciale, en forme d’entonnoir en fils métalliques, emboité sur le fusil à flèche ou mobile à poignée en bois, permet de récupérer cette balle afin de renouveler la partie. Environ 1925.

  • AUTO GRAND-PRIX GIORDANI "503" 1964. voiture a pédales.


    Changeons un peu d’horizon en partant pour l’Italie avec cette digne représentante d’une grande lignée, celle des « AUTO GRAND-PRIX «  fabriquées par le plus grand constructeur d’autos à pédales Italien, GIORDANI.
    Le numéro d’immatriculation de ce beau modèle (I 2000) me porte à croire qu’il s’agirait d’un « 503 » de 1964.
    Sorti en 1952 et fabriqué jusqu’en 1967, très inspiré de l’Américaine Studebaker Commander, Giordani l’a fait évoluer en de nombreuses versions plus ou moins accessoirisées, dont une propulsée par un moteur électrique, « L’AUTO T/E ELLETRICA ». Des premières Tipo Normale de1952 aux dernières 501 B de 1967, en passant par les Lusso, Standart, Economica, Elettrica, Bicolore, des 501 aux 506, on peut relever pas moins de 12 modèles différents. La première grande évolution est apparue en 1954 sous la forme de fausses portières embouties dans la ceinture de caisse. L’adjonction successive de nombreux accessoires (pare-chocs av. et ar., pare-brise, roues à rayons, couvre-siège et couvre-capote, antenne, phares clignotants et sirène électrique,etc.) verra son aboutissement sur la Tipo 506 bicolore de 1961 qui, recevant l’ensemble des équipements produits par Giordani, restera la plus Luxueuse des « Grand-Prix ».

  • CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA, par CALVO.


    Je ne parviens pas à trouver le nom exact de cette cible mécanique qui doit dater des années 30. Elle est signée par le célèbre dessinateur/auteur de bande dessinées, caricaturiste au « Canard enchaîné » en 1919, Edmond-François Calvo dit « CALVO » (1892/1958).
    Toujours de belle facture, la qualité Euréka se retrouve notamment dans l’exigence des chromolithographies. Le mécanisme, déjà largement utilisé sur d’autres versions, permet de redresser la tête du sujet en frappant la pastille rouge avec la flèche tirée par une carabine ou un pistolet.

  • CIBLE MÉCANIQUE EURÉKA "LE LAPIN", au catalogue 1938.


    Ingénieux mécanisme pour cette amusante cible EURÉKA que l’on trouve encore au catalogue de 1938. Ressort tendu, l’animal est calé, blotti au fond et à droite du décor. Touché par une flèche il bondit après avoir effectué une pirouette pour tomber au pied du panneau « CHASSE RÉSERVÉE ».