• LES FORD, SUNLINER 1957 et EDSEL 58 – LES VOITURES A PÉDALES (et A MOTEUR) DU MARKETING – JUNIORS "U.S.A." – 1950/60. – N° IV –


    Afin de mieux cerner ce volumineux et intéressant sujet je me vois dans l’obligation de le traiter en plusieurs billets numérotés de I à VI. Aujourd’hui, dans ce numéro IV 1950/1960, je développe mon « Gros Plan » du 10/05/12 consacré à ces petites autos dites « Voitures Promotionnelles ». Ces fabuleux modèles Américains appelés « Junior » étaient distribués et quelques fois offerts, durant deux décennies, par la plupart des marques du nouveau continent qui utilisaient sans vergogne cette technique de vente, pour notre grand bonheur actuel. Jouets aux dimensions généreuses, souvent des biplaces motorisés, ils suivaient la progression des modèles de chaque marque et pouvaient évoluer comme leurs « aînés », d’année en année. Pour mieux attirer les « Enfants Rois » (c’était le début de leur ère), ces petites autos étaient présentés dans les écoles, dans les centres commerciaux, attractions diverses et variées au cours desquelles des invitations au pilotage, distribuées à profusion, incitaient les parents à se précipiter avec leur progéniture dans les vastes locaux des multiples concessions. Là, des vendeurs affutés vantaient tranquillement les innombrables mérites du nouveau modèle pour Maman et Papa, en préparant les « bons de commande », pendant que les bambins collés aux sièges des bolides goutaient à l’ivresse de la conduite. Toutes les joies d’une époque… La Croissance !

    Les FORD SUNLINER et FORD EDSEL JUNIOR furent fabriqués par la Société DONALDSON à Kansas City (Kansas) en 1957 et 1958, elles étaient proposées à pédales ou à moteur électrique.
    Ci-dessous dans l’ordre, photos des SUNLINER et EDSEL 57/58.

    Mon prochain billet : Les CHEVROLET CORVETTE 1958/63.

  • LES FORD MUSTANG – LES VOITURES A PÉDALES (et A MOTEUR) DU MARKETING. JUNIOR "U.S.A." 1960/70. – N° III –


    Afin de mieux cerner ce volumineux et intéressant sujet je me vois dans l’obligation de le traiter en plusieurs billets numérotés de I à VI. Aujourd’hui, dans ce numéro III 1960/1970, je développe mon « Gros Plan » du 10/05/12 consacré à ces petites autos dites « Voitures Promotionnelles ». Ces fabuleux modèles Américains appelés « Junior » étaient distribués et quelques fois offerts, durant deux décennies, par la plupart des marques du nouveau continent qui utilisaient sans vergogne cette technique de vente, pour notre grand bonheur actuel. Jouets aux dimensions généreuses, souvent des biplaces motorisés, ils suivaient la progression des modèles de chaque marque et pouvaient évoluer comme leurs « aînés », d’année en année. Pour mieux attirer les « Enfants Rois » (c’était le début de leur ère), ces petites autos étaient présentés dans les écoles, dans les centres commerciaux, attractions diverses et variées au cours desquelles des invitations au pilotage, distribuées à profusion, incitaient les parents à se précipiter avec leur progéniture dans les vastes locaux des multiples concessions. Là, des vendeurs affutés vantaient tranquillement les innombrables mérites du nouveau modèle pour Maman et Papa, en préparant les « bons de commande », pendant que les bambins collés aux sièges des bolides goutaient à l’ivresse de la conduite. Toutes les joies d’une époque… La Croissance !

    Les Ford MUSTANG JUNIOR furent fabriquées par la société POWERCAR à Mystic (connecticut) jusqu’en 1967 (à moteur thermique et électrique) et par la société Conval à Springfield (Mass.) en 1971.

    Mon prochain billet: LES FORD SUNLINER 1957 et EDSEL 1958.

    Ci-dessous, dans l’ordre, photos des modèles 1965, 1966, 1967, et 1971.

  • LES FORD THUNDERBIRD – LES VOITURES A PÉDALES (et A MOTEUR) DU MARKETING. JUNIOR "U.S.A." 1950/60. – N° II –


    Afin de mieux cerner ce volumineux et intéressant sujet je me vois dans l’obligation de le traiter en plusieurs billets numérotés de I à VI. Aujourd’hui, dans ce numéro II 1950/1960, je développe mon « Gros Plan » du 10/05/12 consacré à ces petites autos dites « Voitures Promotionnelles ».
    Ces fabuleux modèles Américains appelés « Junior » étaient distribués et quelques fois offerts, durant deux décennies, par la plupart des marques du nouveau continent qui utilisaient sans vergogne cette technique de vente, pour notre grand bonheur actuel.
    Jouets aux dimensions généreuses, souvent des biplaces motorisés, ils suivaient la progression des modèles de chaque marque et pouvaient évoluer comme leurs « aînés », d’année en année.
    Pour mieux attirer les « Enfants Rois » (c’était le début de leur ère), ces petites autos étaient présentés dans les écoles, dans les centres commerciaux, attractions diverses et variées au cours desquelles des invitations au pilotage, distribuées à profusion, incitaient les parents à se précipiter avec leur progéniture dans les vastes locaux des multiples concessions. Là, des vendeurs affutés vantaient tranquillement les innombrables mérites du nouveau modèle pour Maman et Papa, en préparant les « bons de commande », pendant que les bambins collés aux sièges des bolides goutaient à l’ivresse de la conduite. Toutes les joies d’une époque… La Croissance !

    Les Ford « THUNDERBIRD » JUNIOR furent fabriquées par la société Powercar à Mystic (Connecticut) au nombre d’environ 5.000 exemplaires jusqu’en 1967, Dont 6 modèles pour les années « 50 », à moteurs électriques ou thermiques.
    Ci-dessous, dans l’ordre, photos des modèles 1955, 1957, 1958, 1959, 1960.
    Mon prochain Billet: Les Ford « MUSTANG » JUNIOR.


  • PIERRE GUY "TYPE V8" 1938.


    Il a encore frappé ! Le « Sorcier » à restauré sa Pierre GUY V8 1936. Une belle démonstration du professionnel de la carrosserie sur cette grande (+ de 1,30m) et luxueuse auto à pédales d’avant-guerre… Magnifique !

  • RENAULT 4 CV. M.F.A.


    Juste quelques photos de la 4cv. Renault de chez M.F.A., restaurée par son propriétaire, mon ami « Le Sorcier ».
    Celles-ci devraient vous permettre de bien différencier ces M.F.A. des 4cv. »DIAMANT » que je décris dans le billet précédant, fort ressemblantes !

  • GROS PLAN SUR… LA MARQUE "DIAMANT", JEAN PIDOUX.


    J’aborde aujourd’hui un sujet peu traité jusqu’alors et pourtant loin d’être inintéressant, la marque « DIAMANT », créée par Mr Jean PIDOUX au début des années 1950, dont les ateliers étaient situés à Béziers (34), 20 Avenue de Belfort (Jean Moulin).
    Outre ses célèbres voitures populaires, 2CV Citroën, 4CV Renault, Panhard Dyna Junior, Peugeot 203 et 403, diverses Simca et j’en passe, J’apprécie également ses créations originales notamment les Simca utilitaires, la Bugatti, la moto, le très méconnu Cabriolet Citroën Traction Avant et le joyeux avion « Aéro-Comet » .
    Nous pouvons seulement regretté qu’il ne se soit pas essayé sur une auto de pompiers, à la manière de Marylin : Pom-Pom… Pidoux ! (N’y voyez aucune allusion à un ancien Président de la République).
    Si le dessin un peu naïf des sujets peut prêter à controverse je plaide aujourd’hui en la faveur de ce style très enfantin qui sied bien aux voitures à pédales. J’ai débuté la restauration de mon Aéro-Comet et je n’ai que peu de photos à mettre en ligne mais vous conviendrez qu’elles ont le mérite de ne pas être courantes.
    Les nombreux dessins que vous pouvez consulter proviennent des catalogues 1954-55, 1956 et 1962-63.